BIOGRAPHIE



reflet dans un miroir météoritique


Après des études de littérature à l’Université catholique de Louvain (1981-84) et une année en art dramatique à l’INSAS (1985), Isabelle Dumont s’est tournée vers les arts de la scène. Elle travaille depuis 1986 comme interprète ou dramaturge pour divers metteurs en scène et chorégraphes en Belgique (Alain Populaire, Charlie Degotte, Philippe van Kessel, Félicette Chazerand, cie Mossoux-Bonté, Ingrid von Wantoch Rekowski, Caroline Cornélis, Javier Suarez...)

Elle compte aussi des collaborations avec d’autres artistes : Blancs 2 (1996), Cuts of us (2003) et Desserts dansés (2016) avec le chorégraphe Bert van Gorp ; Regarding (Kunstenfestivaldesarts 2008) avec l’auteure-metteure en scène Virginie Thirion et la cinéaste Annik Leroy ; Soap zonder zeep (Theater Garage 2010) avec la metteure en scène Sofia Betz et la danseuse Sophie Beyne ; Hortus (Brigittines 2011) avec la danseuse Claire Haenni, la costumière Colette Huchard et l’acteur Sébastien Jacobs ; Smatch 3 avec la metteuse en scène Dominique Roodthooft (2014) ; collaboration à l’écriture du film documentaire Before we go de Jorge León (2014) ; participation au spectacle Intérieur Voix de Delphine Salkin, avec l’acteur Pierre Sartenaer et le créateur sonore Raymond Delepierre (Rideau de Bruxelles 2014) ; réalisation de Come Come, fiction radiophonique sur le thème des sirènes avec Candy Saulnier (prix SACD meilleure fiction radio 2015) ; co-scénariste pour Le champ des visions, film du cinéaste Boris Vanderavoort sur les insectes (2017) ; collaboration dramaturgique pour le film et le spectace Mitra de Jorge León (2018) ; collaboration à la création de Cocon ! (Rideau de Bruxelles 2018) et de Patua Nou (Festival de Spa 2019), spectacles de la metteuse en scène Dominique Roodthooft.

Elle développe par ailleurs ses propres projets, en particulier des conférences scéniques assorties de cabinets de curiosités :
• sur le baroque (Petit Salon Baroque Kunstenfestivaldesarts 2006 ; Barok Bizar Rubenshuis 2011)
• sur les sciences naturelles (Animalia Musée de zoologie ULB 2012 ; Mirus Mira Mirum Feniksfestival 2013 ; Hortus Minor Kaaitheater 2014 ; Bac(h)teria Théâtre de la Balsamine 2015; Mineralia Théâtre de la Balsamine 2016 ; Bacteria Mundi avec Jacques André, Théâtre de la Balsamine 2018)
• sur l’histoire des cabinets de curiosités (Mirabilia Théâtre de la Balsamine 2016).

Elle a aussi inauguré des conférences-concerts :
Partita partagée avec le violoniste George van Dam, sur la Partita n°2 en ré mineur de JS Bach
Le cerveau musicien avec le pianiste Jean-Luc Fafchamps


Projets en cours et à venir : reprises de la conférence-concert Le cerveau musicien, du cabinet de curiosités Mirabilia, du spectacle Intérieur Voix de Delphine Salkin (Rideau de Bruxelles, décembre 19) et du spectacle Cocon ! de Dominique Roodthooft (Théâtre de Liège, mars 20) ; collaboration dramaturgique aux films Incandescence de Jorge León et Le Dormeur éveillé de Boris Vanderavoort ; création du cabinet de curiosités 7 Merveilles pour le jeune public (Théâtre de la Montagne magique, novembre 20) ; création d’une conférence-concert sur la direction d’orchestre avec le chef Georges-Elie Octors.

Parallèlement, Isabelle Dumont travaille comme rédactrice, relectrice ou animatrice ponctuelle de projets pour des artistes et des institutions culturelles, dont le Théâtre National (responsable des publications et conférences de 1998 à 2003) et le Théâtre de la Monnaie (textes dramaturgiques, introductions d’opéras).